Meilleurs VPNs Torrent pour Transmission

Transmission a vu le jour en tant que client BitTorrent pour Mac et Linux, amassant une formidable réputation. Les utilisateurs de Windows peuvent enfin utiliser ce client.

Bien que très performant, Transmission est un client BitTorrent qui séduit son public grâce à son interface. Totalement complète avec les notifications Growl pour les utilisateurs Mac. L’interface est également très épurée. L’application est gratuite et open source.

Parmi les fonctionnalités de Transmission il y a : Le support du webseed, le cryptage du protocole BitTorrent, la gestion des répertoires, l’édition des trackers, mais également la possibilité de limiter l’utilisation de la bande passante pour chaque torrent, et bien plus encore !

Des add-on optionnels peuvent également être rajoutés pour personnaliser le client. Ces derniers comportent des outils d’inscription RSS et un plugin Kodi.

Transmission est 100% gratuit et disponible sur Windows, Mac OS/X, Linux, FreeBSD, Gentoo, et bien d’autres. Il est tout de même vital d’utiliser un VPN avant de télécharger en P2P.

Vital pourquoi ? Vital pour vous protéger, et rester anonyme sur le web. Voici donc une petite liste des 3 meilleurs VPNs pour le torrenting et le partage de fichiers.

IPVanish

                Les points positifs :                                                                        Les points négatifs :

  • Satisfait ou remboursé sous 30 jours. • Un peu cher.
  • Aucun historique ou logs d’utilisations.
  • Torrenting autorisé.
  • Possibilité d’utiliser plusieurs appareils.
  • 3 connexions simultanées.
  • Service clientèle exemplaire.

IPVanish est l’un des meilleurs VPNs pour le partage de fichiers utilisant Transmission. Malgré les programmes de surveillance massive de la NSA, les États-Unis n’ont aucune loi obligeant les fournisseurs de conserver leurs données.

IPVanish en prend donc avantage pour offrir un service VPN rapide et sans aucun log. Avec des serveurs dans plus de 60 pays, il y en aura toujours un près de chez vous.

Pour les plus maniaques de l’anonymat, IPVanish accepte les paiements en Bitcoin. Disponible même sur les appareils Android.

ExpressVPN

                Les points positifs :                                                                        Les points négatifs :

  • Satisfait ou remboursé sous 30 jours. • Un peu cher.
  • Aucun historique ou logs d’utilisations. • Garde quelques statistiques.
  • Torrenting autorisé.
  • Possibilité d’utiliser plusieurs appareils.
  • 3 connexions simultanées.
  • Service clientèle exemplaire.

ExpressVPN est basé aux Îles Vierges Britanniques. Cela signifie que vous pouvez gaiement protéger votre vie privée sans crainte d’un châtiment pénal.

Si vous utilisez un VPN pour plus que du torrenting, ExpressVPN est le choix parfait. Ridiculement rapide, le VPN offre un service clientèle exemplaire. Et grâce à sa garantie de 30 jours, vous êtes satisfait ou remboursé.

Il offre également une application puissante, mais facile à utiliser pour Windows, OS X, iOS et Android. Il exploite des serveurs furtifs à Hong Kong pour contourner non seulement le Great Firewall de Chine, mais la censure sur Internet en général.

Fonctionnalité additionnelle : Smart DNS gratuit.

PrivateInternetAccess

                Les points positifs :                                                                        Les points négatifs :

  • Moins cher que la plupart des VPNs. • Service clientèle lent.
  • Très privatisé et sécurisé. • N’est pas fait pour les débutants.
  • Options de cryptage. • Quelques soucis sur Mac et iOS.
  • Connexion rapide pour le streaming.
  • Serveurs dans le monde entier.

PIA est excellent pour le torrenting. Ses multiples options de cryptage le rendent très sécurisé.

Des politiques de confidentialités décentes, et de multiples serveurs permettent d’avoir des prix raisonnables. Tout cela a fait que PIA devienne l’un des meilleurs VPNs pour Transmission.

Comme ses confrères, PrivateInternetAccess ne laisse aucun log ou historique et adopte quelques notions du Kill Switch.

Critères du VPN pour Transmission

Un VPN vous protégera des actions pénales de votre fournisseur d’accès internet (FAI) Et des ayants droit lorsque vous téléchargerez via Transmission.

Les VPNs en sont capables pour les raisons suivantes :

  1. La connexion entre les serveurs du VPN et votre machine est cryptée. Cela signifie que votre fournisseur internet ne pourra pas surveiller vos activités.
  2. Vous accédez à internet via le serveur VPN, donc votre adresse IP est celle du serveur. Toute personne partageant un fichier via un client BitTorrent verra l’adresse du VPN, et non votre adresse réelle.

Les VPNs servent également à accéder aux sites torrent que votre FAI a bloqué, suite à une demande du gouvernement ou d’ayants droit.

Il faut tout de même noter que ce ne sont pas tous les VPNs qui autorisent le torrenting. Même si ces derniers ne vont pas vous en empêcher, s’il y a plainte, ils pourraient bien annuler votre abonnement ou fournir vos informations aux autorités.

Il faut donc n’utiliser que des VPNs autorisant le P2P, comme ceux que nous vous avons présentés plus haut !

Utiliser un Kill Switch

Contrairement à Vuze et qBittorent, il n’est pas possible d’intégrer Transmission à votre interface VPN. Il est donc bien plus important d’utiliser un kill switch.

Un kill switch vous empêche d’accéder à internet lorsque vous n’êtes pas connecté à un service VPN. Cela signifie qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise lorsque vous vous connecterez à votre ordinateur en ayant oublié d’activer votre VPN.

Beaucoup de fournisseurs VPN ont un kill switch implémenté à leur programme. Souvent appelé ‘’ Network Lock ‘’ Ou ‘’ Secure IP ‘’.

En plus, vous pouvez utiliser une solution externe comme VPNetMon, VPN Check ou VPN Watcher. Et même construire votre propre kill switch avec un peu de bricolage du pare-feu.

Nous tenons à souligner que la solution du pare-feu est bien supérieure à celles des logiciels qui détectent si votre VPN est activé ou non.

Le pare-feu bloquera toute connexion si celle-ci n’émane pas du VPN. Mais avoir un kill switch, c’est mieux que de ne pas en avoir du tout !

Pare-Feu NAT et Port Forwrding

NAT Port Mapping Protocol (NAT-PMP) et le Universal Plug and Play (UPnP) port mapping sont tous deux supportés par Transmission.

Ces technologies permettent de surmonter les problèmes relatifs aux pares-feux NAT en configurant automatiquement vos paramètres de port forwarding.

Qu’est-ce qu’un Pare-Feu NAT ?

Les VPNs utilisent généralement un pare-feu NAT pour bloque les connexions entrantes. Dans la plupart des cas c’est une bonne chose, puisque cela vous protège des attaques. Toutefois, pour le P2P, des problèmes peuvent être engendrés, puisque toutes les connexions sont bloquées.

Les nouveaux clients BitTorrent sont plus ou moins intelligents. Ils peuvent contourner beaucoup de problèmes liés au NT en initiant des connexions avec les torrents et autres trackers.

Lorsqu’un utilisateur veut télécharger un fichier que vous avez, le logiciel informera le client BitTorrent et ce dernier initiera lui-même la connexion pour ainsi contourner le pare-feu NAT.

Mais si les deux utilisateurs utilisent un pare-feu NAT, cela devient impossible, car, aucun parti ne peut initier la connexion. Rendant ainsi le processus du Pair-à-Pair beaucoup moins efficace pour les utilisateurs. La sécurité et l’anonymat ont un prix.

Port Forwarding

La solution est donc le Port Forwarding. Le fournisseur VPN ouvre un port de son pare-feu NAT pour permettre au trafic P2P d’être fluide.

Utiliser un VPN qui utilise cette fonctionnalité améliorera vos performances P2P et le fait qu’il faudra activer et configurer manuellement cette fonction, vos connaissances du torrenting s’amélioreront en général.

Quelques clients BitTorrent vous demanderont de spécifier un port ouvert pour rester à l’écoute des connexions entrantes. D’autres, tels que Transmission, rendent le travail plus facile en automatisant cela grâce aux technologies NAT-PMP et UPnP.

Il faut noter que tout cela n’est que théorie, certains des membres de la rédaction ont téléchargé des torrents pendant plusieurs années avec un VPN connecté, sans aucun besoin d’utiliser un port forwarding et à très haute vitesse.

Puisqu’il n’y a pas grand monde qui se soucie de cette fonctionnalité, elle n’est donc pas considérée comme suffisamment importante pour affecter l’ordre de notre classement.

open security lock on computer keyboard - computer security breach concept

Utiliser Transmission avec un VPN

Si vous avez déjà utilisé un client BitTorrent, vous pouvez passer directement cette étape et profiter de Transmission. Mais si vous n’avez jamais téléchargé de torrents, voici une petite liste de ce que vous devez faire :

  1. Téléchargez et installez Transmissions.
  2. Assurez-vous d’avoir un bon VPN qui marche. Vous pourrez ainsi contourner les censures, masquer votre IP ainsi que vos téléchargements.
  3. Visitez les sites de torrent comme The Pirate Bay. Ces sites hébergent les liens des fichiers torrent. Vous pourrez chercher tout contenu qui vous intéresserait. Beaucoup de sites permettent de noter les torrents, vous aidant ainsi à choisir les bons. Si un site de torrents est bloqué par votre FAI, un VPN saura se rendre utile.
  4. Si vous avez trouvé ce que vous cherchiez, cliquez tout simplement sur le lien du torrent ou le magnet. Évitez les gros boutons ‘’ Direct Download ‘’, ces derniers sont soit des publicités nuisibles, soit des services commerciaux futiles. Le torrent ouvrira votre client BitTorrent et débutera son téléchargement.
  5. Lorsque le téléchargement est 100% complet, profitez ! Transmission n’inclut pas un lecteur média, mis VLC est gratuit, open source et disponible sur presque toutes les plateformes. Tous les formats sont pris en charge par ce lecteur !
  6. Le politiquement correct dans le domaine du torrenting est de seeder les torrents. Il suffit de laisser Transmission tourner avec vos torrents toujours actifs. Cela permettra aux utilisateurs de télécharger le fichier depuis votre copie. La définition du partage de fichiers !

Pour trouver votre ratio de seed sur Transmission, faites un clic droit sur un torrent, puis cliquez sur Propriétés, Information, ‘’ Unloaded’’.

Il faudrait de préférence avoir un ratio 1 :1. Ce qui veut dire que vous avez uploadé autant que vous avez téléchargé un fichier.

Conclusion

Pour utiliser un VPN avec Transmission, il vous faut uniquement le lancer en même temps que Transmission. Utilisez un kill switch assurera que Transmission ne télécharge aucun contenu sans la présence d’un VPN.

Si vous voulez vérifier que votre IP est protégée par un VPN lors de vos sessions de torrenting, visitez IPLeak.net et activez Torrent Address Detection.

Cela téléchargera un faux fichier sur votre ordinateur via un lien magnet qui sera ouvert par Transmission et pourra être retracé par le site web.

Si tout marche correctement, vous ne devriez pas pouvoir voir votre propre IP ni aucune adresse appartenant à votre Fournisseur d’Accès Internet.

Transmission est un excellent client BitTorrent. Rien n’est plus sûr que l’utilisation d’un service VPN qui protégera lorsque vous téléchargerez.

Bénéficiez de 6 mois gratuits avec l'abonnement d'un an

Économisez 79 %
Meilleur VPN Cyberghost VPN

€ 2.75par mois

Share This