La faille de la Réponse Graduée de la HADOPI

Malgré des intentions plus qu’honorables, la HADOPI se confronte aujourd’hui à un tout autre problème, bien plus compliqué que les sites miroirs : Les serveurs dédiés.

La difficulté réside dans l’identification des adresses IP lors du transfert de données.

En effet, les ports source et destination vont être une plaie à traiter !

Un serveur dédié est comme son nom l’indique, un serveur unique. Plusieurs entreprises recourent à ce genre de serveurs pour protéger leurs données et se dissocier des FAIs, pour ne pas être dépendantes de leurs juridictions ou affectées par leurs problèmes internes.

La plupart des VPNs comme Cyberghost, VyprVPN et NordVPN en possèdent un pour exactement les raisons citées ci-dessus.

Ce qui n’enchante pas la HADOPI ou Trident Media Guard, représentant des ayants droit et responsable d’identifier les adresses IP.  C’est là où la réponse graduée HADOPI-enne faillit.

La Haute Autorité aura donc besoin du soutien financier du gouvernement pour étendre sa connexion aux FAIs plus modestes qu’Orange, SFR ou Free. Un total de 100 000 euros devra être reversé à la HADOPI pour couvrir les dépenses d’identification d’adresse IP.

En général, ces identifications ne posent aucun problème, mais c’est en amont que la HADOPI se confrontera à des problèmes juridiques et aux IPs ‘’ Partagées ‘’.

Juridiquement parlant, la HADOPI ne peut sanctionner que le titulaire de l’adresse IP, celle à qui les lettres de recommandation ont été envoyées, et donc il est impossible d’envoyer à qui que ce soit un message d’avertissement, si plusieurs personnes disposent de la même adresse, et encore moins aux personnes hébergeant le contenu illicite, ce dernier étant sur des serveurs dédiés impossibles à cibler.

Nous ne connaissons malheureusement pas le pourcentage d’échecs lors des identifications, cette information reste secrète et il faudra bien du temps avant qu’elle ne soit divulguée.

Ce qui est fort probable, c’est que la HADOPI continuera à implorer les chefs responsables de cette pénurie d’adresses IP pour renouveler les décrets du 5 mars 2010 de la loi de 2009 sur les systèmes d’information.

Bénéficiez de 6 mois gratuits avec l'abonnement d'un an

Économisez 79 %
Meilleur VPN Cyberghost VPN

€ 2.75par mois

Share This