YggTorrent : Nouveau Staff et Nouveaux Problèmes

Copyright word written on computer keyboard.Cela fait bientôt 3 semaines que YggTorrent arborait un message informant ses visiteurs d’une passation de droits à 3 administrateurs contre une coquette somme d’argent.

Pourquoi un tel géant du torrent déposerait les armes quand on connait son franc succès ? Eh bien depuis quelques mois, nous n’avions plus aucune nouvelle du site YggTorrent et de son fameux tracker.

Après la fusion avec T411, YggTorrent a hiberné, jusqu’à ce fameux message annonçant le changement de propriétaire le 31 mars 2018.

 YggTorrent ainsi que le tracker changent de nom de domaine pour passer en .si. Le message, bien qu’émouvant, ne donne pas de réelles raisons sur le changement, quasiment brusque, d’équipe administrative.

Le rachat semble être la raison la plus potable. En effet, il est de coutume dans l’univers du torrenting que des gros sites torrent revendent leur plateforme et leur tracker à qui détient la plus grosse bourse.

Après avoir glané quelques informations directement des anciens administrateurs de YggTorrent, nous en savons un peu plus sur ce qui pourrait être la cause de la revente :

Le changement a été décidé après qu’un des administrateurs fut diagnostiqué avec une maladie plus ou moins grave, ce qui a provoqué une véritable remise en cause de la part des autres membres de l’équipe.

D’autres personnes crient au fake, selon elles tout cela ne serait que supercherie pour éviter les différents problèmes que les administrateurs de YggTorrent affrontent quotidiennement.

Malheureusement, rien ne va dans le monde du Warez. Un peu plus d’une semaine après la passation de pouvoirs, une plainte pour infraction de droits d’auteur fait tomber le domaine YggTorrent.

 Avec des millions de visiteurs par mois, YggTorrent est l’un des plus grands sites de torrent en France, mais également dans le monde.

Son audience est certes capitonnée uniquement aux pays francophones, mais en France, YggTorrent est déjà parmi les 100 sites les plus visités.

 YggTorrent n’est pas un site torrent typique, mais aux yeux de ses administrateurs, YggTorrent est une communauté avec son tracker dédié, chose rare en ces temps difficiles pour le torrenting. Le site, avec à peine quelques mois d’existence, a été créé pour combler le vide laissé par T411.

La popularité du site n’est pas passée inaperçue par les ayants droit. En plus d’envoyer des milliers de plaintes à la DMCA, le groupe antipiratage local SACEM est passé à la vitesse supérieure quelques semaines plus tôt en demandant directement à Internet.bs, le registre de domaine de YggTorrent, d’aider la compagnie à régler ce souci.

Dans une lettre envoyée à l’ordre de SACEM, BrandAnalytic a surligné les activités frauduleuses du site torrent, ce dernier offrirait bel et bien du contenu copyrighté sans la permission des ayants droit. Voici en détail la plainte déposée par SACEM et rédigée par BrandAnalytic :

Ce site frauduleux :

  1. N’a été enregistré ni par les sociétés, ni par ses auteurs, compositeurs et éditeurs.
  2. Permet de regarder du contenu copyright via streaming et téléchargement direct.
  3. Fournit aux utilisateurs des travaux protégés par les droits d’auteurs :
  • Sans prendre en compte la date de sortie ou de distribution.
  • Sans aucune permission des sociétés ou des auteurs, compositeurs ou éditeurs.
  • Sans payer de royalties aux ayants droit.
  • En poussant ses utilisateurs à désobéir à la loi.
  • Sans revoir le contenu hébergé sur le site et permettre à n’importe qui de diffuser et copier n’importe quel contenu d’Internet.
  • Qui ne constituent pas une exception pédagogique.

 Étrangement, la lettre accuse également le site de phishing. Comme preuve, BrandAnalytic a envoyé une capture d’écran de la page d’inscription du site en précisant que ce dernier installe automatiquement des cookies sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Hidemyass, NordVPN et ExpressVPN vous permettent de naviguer anonymement sur la toile et échapper à ce genre de cookies, publicités et contenus indésirables.

Puisque YggTorrent utilise un service Whois de confidentialité, BrandAnalytic ne peut identifier les administrateurs, c’est donc pour cela que l’aide d’Internet.bs est précieuse.

« En tant que responsables des inscriptions de ce nom de domaine contrevenant, nous comptons sur votre collaboration prompte et amicale pour le retirer de votre arbre de domaine. » Déclare BrandAnalytic à Internet.bs.

La plainte fut envoyée fin février et Internet.bs l’a renvoyée au site de torrent à ce moment-là, pour pouvoir répondre de manière appropriée.

Toutefois, YggTorrent n’a absolument pas répondu à la requête. Après un rappel, l’indexeur de domaine a décidé de suspendre le nom de domaine .com du site pour quelques jours, ce qui a rendu le site inaccessible.

Selon YggTorrent, il est impossible de répondre à ne serait-ce qu’une seule des milliers de plaintes de la DMCA. Le staff va donc quitter le domaine .com pour YggTorrent.is, comme cité plus haut.

Au lieu d’utiliser le registre Internet.bs, le nouveau nom de domaine a été acheté par Njalla, le service privé d’enregistrement de domaine fondé par l’ancien porte-parole de The Pirate Bay, Peter Sunde.

Les opérateurs de YggTorrent ont déclaré : « Nous avons pris conscience qu’il ne faut plus utiliser Internet.bs. Ce n’est pas la première fois qu’ils retirent un nom de domaine de la sorte. Ça s’est produit pour ExtraTorrent. Nous utilisons maintenant Njalla, et c’est bien plus sécurisé. »

Bien que le site soit bel et bien de retour, les anciens torrents pourraient encore être défectueux, YggTorrent invite donc ses utilisateurs à modifier manuellement l’adresse du tracker sur leur client BitTorrent.

Le site est encore dans la visée de la SACEM, et donc, même s’il n’a subi aucune perte après cette attaque, le nouveau staff de YggTorrent se doit d’être prudent ; What.cd et Zone-Téléchargement ayant perdu la guerre.

Réduction de 66%

Saissez l'offre exclusive de 2 ans de NordVPN
Meilleur VPN NordVPN

3.99 $par mois

Share This